Circuits Courts

Les circuits courts ne se limitent pas, pour les CIVAM, à un mode de commercialisation mais consistent en un levier d’insertion, de développement territorial multi-acteurs et de changement de pratiques. Ils sont une source de liens sociaux et participent à la pérennité des exploitations à taille humaine. Ils représentent ainsi l’un des outils permettant de rapprocher les productions agricoles, qu’elles soient alimentaires ou non, des besoins et des attentes des acteurs et des habitants des territoires. Voici deux exemples de groupes qui ont été accompagnés par la FRCIVAM en Limousin :